CASSE-NOISETTE

CASSE-NOISETTE
Event on 2012-12-13 20:00:00

Casse-Noisette est un ballet-féerie en deux actes de Tchaïkovski. Le livret d’Ivan Vsevolojski et Marius Pe­tipa s’inspire de la version d’Alexandre Dumas d’un conte d’Hoffmann : Casse-noisette et le roi des souris.

Metteur en scène: Peter Wright d’après Lev Ivanov
Décors : Julia Trevelyan Oman
Choeurs et orchestre du Royal Opera House 

La Fée Dragée: Roberta Marquez
Le Prince: Steven McRae

Synopsis:
Dans une petite ville allemande, le président Silberhaus et sa femme organisent un arbre de Noël. Les invités arrivent. On allume les bougies. Les enfants reçoivent leurs cadeaux. Survient le vieux et fantasque conseiller Drosselmayer, qui apporte des poupées animées : Arlequin et Colombine, un soldat et une vivandière… Clara, la fille du président Silberhaus, reçoit un casse-noisette, représentant un amusant personnage qu’elle préfère à tous les autres jouets. Son frère Franz et d’autres amis, jaloux, s’emparent du Casse- noisette et l’abîment. Clara fond en larmes, puis le soigne comme un vrai malade,le dorlote et le met au lit. La fête s’achève, les invités se retirent mais Clara ne parvient pas à trouver le sommeil ; toutes ses pensées vont vers l’infortuné casse-noisette. Elle se lève sans bruit, va jeter un coup d’oeil dans le salon. Minuit sonne. Venus de partout, des rats se faufilent dans la pièce. L’arbre de Noël grandit démesurément. Tous les jouets et les poupées s’animent, ainsi que le Casse-noisette. Une bataille rangée s’engage entre les poupées et les rats, que commande leur roi. Déjà les pains d’épice sont écrasés, lorsque s’avance l’armée des soldats de plomb, conduite par le casse-noisette. Ce dernier, attaqué par le roi des rats, est en mauvaise posture. D’un coup de sa pantoufle, Clara le débarrasse de son ennemi. Casse-noisette, sauvé par Clara, devient un prince charmant qui invite l’enfant à le suivre à Confiturembourg, au royaume des douceurs. Ils survolent une forêt, où des flocons de neige dansent et chantent autour d’eux. Arrivés à Confiturembourg, ils sont accueillis par la Fée Dragée qui organise un grand divertissement chorégraphique en leur honneur : le chocolat (danse espagnole), le café (danse arabe), le thé (danse chinoise) précèdent polichinelles et mirlitons. Enfin, à la grande « valse des fleurs » succède le pas de deux de la Fée Drageìe elle-même, dansant avec le Prince Orgeat. Clara se réveille, dans le fauteuil du salon, où ses parents l’avaient laissée. Aurait-elle rêvé ?

at Mega Cgr Evry

Placé, France

Leave a Reply