Le marketing de la folie – Sommes-nous tous fous ?

Le marketing de la folie - Sommes-nous tous fous ?

Le marché des psychotropes rapporte gros. L’alliance entre la psychiatrie et les firmes pharmaceutiques leur a permis de réaliser plus de 80 milliards de dol…

16 Replies to “Le marketing de la folie – Sommes-nous tous fous ?”

  1. J’estime aussi que ce documentaire est trop sensationnel, pas assez objectif, sans suffisamment d’explications scientifiques, mais ça c’est souvent le cas chez les amerloks. J’ai vérifié quelques informations à la volé durant mon visionnage, et celles-ci se sont avérées vraies. Par ex le fait que l’homosexualité ait été considéré comme un trouble psychologique dans les premiers DMS ou que le Prozac faciliterait le passage à l’acte suicidaire (le comble d’un antidépresseur) et reste commercialisé

  2. Trouble Bipolaire = des hauts et des bas…! haha Allez faire un tour dans un service psychiatrique! Il s’agit d’épisodes psychotiques, et ils ont des origines psychpathologiques que l’on peut déceler. Les psychotropes ont des effets secondaires parfois très lourds et il faut y réfléchir à deux fois avant d’en prescrire…tout comme une chimiothérapie ! ou tout autre médicament. Plus de parcimonie chez les psychiatres, parfois, oui. Mais là, le complot ne tient pas la route…

  3. Merci et bonne vie à vous aussi ! Pour ma part je vois dans le Coran un beau texte ancien, recueil précieux de la poésie et de la sagesse de nos aînés, mais pas la solution à tous mes problèmes.

  4. Le corps humain est composée de 80% de Crystal de roche. Argent ( dépendance aux magasins = bande magnétique aux couleurs arc en ciel ( cristaux= Internet = Crystal appareil photo ) Crystal Drogue, ( bob qui fait la promotion de marijuana ) marijuana ( cristaux) Toutes les pyramides qui se font de l’argent sur les gens, et les armées sont tout simplement des gens qui savent cela et créer des dépendances puis des médicaments. La réels cause est que l’être humain est coupé de la nature.

  5. Tient de plus je remarque qu’il faut une approbation pour les commentaires, pk? Et puisque c’est aussi ce que reproche le CCHR au experts psychiatres :l’absence de débat, qu’ici ce ne sera pas pareil. Pour en revenir au docu et au CCHR, il faut aussi dire que certains de ses membres sont allés jusqu’à accuser les psy et leurs drogues ( dixit) d’être responsable de 11/09, de l’Holocauste, de l’attaque de Pearl Harbor… Alors ce docu est à prendre avec des pincettes car orienté…

  6. Ce qui est sûr c’est que maintenant que j’ai vu se documentaire je suis encore plus angoissée qu’avant et que je vais préféré allez me boire une bonne bouteille de vin plutot que de prendre un médicament merci aurevoir…

  7. Ce reportage sert à lier psychiatrie avec business. Ce sont des médecins, qui ne prescrivent pas des médicaments à tout va sachant qu’ils sont psychologues en même temps, et règlent les maux “normaux” comme le stress, les peurs sans aucuns médicaments. Les tranquilisants sont réservés aux “vrais” fous qui sont violents et irrécupérables. Sachez aussi comprendre ce qu’est un psychotrope, un antidouleur en est un par exemple.

  8. Je viens de regarder un reportage qui dénoncé les abus de l’industrie du Tabac et de l’Alcool, maintenant avec ce documentaire c’est l’industrie pharmaceutique qui est pointé du doigt… Ils sont capables de tout faire pour l’argent, même nous empoisonner en connaissance de cause, le fric c’est la seule chose qui compte…

  9. Donc le fait de se dire qu’on peut réduire voir “soigner” quelqu’un de schizophrène ou dépressif (sur une période donnée) est faux. On peut aider un patient à traverser une mauvaise passe sans le gaver de drogues en jouant à l’apprenti sorcier. C’est effectivement un reportage un peu tordu, mais la question n’en reste pas moins bonne. Parfois on en arrive en France à placer des autistes dans des hôpitaux psychiatriques, souvent avec des médecins n’ayant aucune connaissance de ces patients,

  10. C’est sans doute valable pour bien d’autres médicaments, dans le cadre de bien des maladies, malheureusement … Beaucoup sont inutiles voire nocifs pour ne pas dire toxiques. La condition de mortel est difficile à accepter, la médecine et les assurances sont des secteurs florissants.

Leave a Reply